• #guerre libye: oeil sur une partie du Maghreb

    On assiste actuellement à un cafouillage médiatique tous azimuts ou l’info et l’intox sont à égalité  d’où d’après l’expérience on constate que quelque chose d’important est sur le point d’être finalisé.

    La décision des britanniques de reconnaître le CNT et de chasser le dernier diplomate de Londres n’est pas sans fondement si ce n’est leur intime conviction de la chute imminente du dictateur par fait probablement du à une trahison survenue au sein du dernier cercle de confiance  d’ailleurs leur ancien agent double M . Khoussa en sait

    quelque chose. Pourquoi ce timing ? Eux connus pour leur vision et perspicacité et ils l’ont démontré à Bassora en Irak.

    U ne autre information, qui tourne en boucle, rapporte que le CNT réitère son appel au départ du dictateur et renonce à sa  non poursuite judiciaire après avoir laissé les français parler la semaine dernière d’une solution politique 

    Pourquoi maintenant ?

    Assistons nous à un imbroglio politicien !

    D’autre part la Russie et l’algerie sont d’après des sources concomitantes, d’accord pour une partition du pays. Est-ce qu’il y a eu connivence entre les nations membres permanents du conseil de sécurité ; dossier contre dossier ou encore tu me lâches ici je fermerai les yeux ailleurs.

    Ce scénario nous rappelle celui de l’Irak après l’invasion du Koweït en 1991en imposant à Saddam Hussein  l’autonomie kurde et instaurant  l’idée de la partition du pays selon l’appartenance ethnique ou  rituelle de la même religion et soumettant les zones pétrolifères à un contrôle international sous l’article 7 de l’exécution des résolutions du conseil de sécurité.

    Les caisses de l’occident ne peuvent plus répondre aux ambitions de leurs chefs politiques eux-mêmes pris par des crises internes ou préoccupés par quelques scandales ; ils ont été niais pour avoir cru que c’était une ballade et ils s’étaient enlisés dans les ergs libyens et  par la suite acculés à commettre des bavures et causer des dommages collatéraux.

    Assistons nous prochainement à un second parachutage français sur Zliten de quelques tonnes de matériel  qualitatif de guerre pour soutenir les révolutionnaires libyens dans leur assaut final sur Tripoli fief du dictateur !

    Le croissant pétrolier Brigua-Rasnalouf-Beni jaoued  étant à portée de main  des alliés et coupé pratiquement de son commandement (à environ500km) Kadhafi pourrait se retirer dans le sud ( région de Sabha) en contre partie de la sauvegarde de sa famille dans un ou plusieurs pays amis tels l’Autriche et la Hongrie,patrie de son  épouse actuelle.

    L’Algérie et les touaregs continueraient à le soutenir et de toute façon la région ne serait jamais stable.

    L’occident aurait son pétrole mais à quel prix ?

     

     

     

    #guerre@libye: mr sarkozy, prenez vos responsabilites ! »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :